Photographe / Plasticien

Sammy Baloji

Sammy Baloji

2019-2020
2019-2020

Né en 1978 à Lubumbashi (Congo), est un artiste plasticien et photographe, ainsi que le co-fondateur des Rencontres Picha, une biennale de photographie et vidéo à Lubumbashi.  Depuis 2005, il explore la mémoire et l’histoire de la République Démocratique du Congo. Son œuvre est une recherche perpétuelle autour de l’héritage culturel, architectural et industriel de la région du Katanga, ainsi qu’un questionnement des effets de la colonisation belge. Ses vidéos et séries photographiques soulignent la manière dont les identités sont façonnées, transformées, perverties et réinventées.

Baloji a participé aux Rencontres Africaines de la Photographie de Bamako en 2007, la biennale de Lyon en 2015, la biennale de Venise en 2015, au festival Photoquai au Musée du Quai-Branly en 2015, la biennale de Dakar en 2016 et la XIVème édition de Documenta en 2017. Ses œuvres ont été exposées au Musée Royal d’Afrique Centrale à Tervuren, au Kunstmuseum aan zee à Oostende, à la Tate Modern à Londres, à Africa Center à New York et au Smithsonian National Museum of African Art à Washington DC. Il a reçu plusieurs récompenses, notamment de la Fondation Prince Claus aux Pays-Bas, des Rencontres Africaines de la Photographie de Bamako et de la biennale de Dakar. Il a gagné le prix Rolex Mentor and Protégé Arts Initiative en 2014.

 

Dans le cadre de l’exposition des pensionnaires Dans le tourbillon du tout-monde à la Villa Médicis (10.07 – 13.09.2020), Sammy Baloji expose ses travaux et notamment un extrait d’une lettre (fac-similé) de Alfonso Ier, roi du Kongo, adressée à Manuel Ier, roi du Portugal, concernant l’incendie de la « grande maison des idoles ». Retrouvez le texte intégral de cette lettre en français ou en anglais. Source : Royaume du Kongo, 5 octobre 1514, archives nationales de Torre do Tombo, Lisbonne.