Chapitre 1 : le réménagement des salons de réception

.

Pour le premier chapitre du projet Réenchanter la Villa Médicis, l’Académie de France à Rome s’associe à FENDI, avec le soutien du Mobilier national, pour réenchanter les 6 salons de réception de la Villa Médicis.

La vision artistique de Kim Jones, Artistic Director of Couture and Womenswear de FENDI, et de Silvia Venturini Fendi, Artistic Director of Menswear and Accessories, permet d’offrir aux salons historiques, dont le majestueux Grand Salon, un nouveau décor qui encourage la création et le design contemporain.

Ce travail, guidé par la volonté de faire dialoguer le patrimoine présent avec des créations contemporaines de designers français et italiens invités, s’inscrit en cohérence avec l’histoire du lieu et son identité architecturale, marquée notamment par les interventions du peintre Balthus dans les années 1960-70, puis du designer et scénographe Richard Peduzzi au début des années 2000, qui ont tous deux dirigé l’institution.

À partir de ces héritages, la couleur s’est imposée comme élément central de l’ensemble du projet développé avec le soutien du département Architecture de FENDI.

Cette nouvelle lecture des salons associe un ensemble de savoir-faire en lien avec le design, l’aménagement intérieur et la conservation-restauration de ces espaces, notamment par la restauration des décors du Grand Salon sous la supervision de l’architecte en chef des monuments historiques Pierre-Antoine Gatier, et la restauration pendant deux ans d’une tapisserie ancienne par Bobin Tradition.

La démarche de réaménagement est, enfin, l’occasion de repenser la dimension sonore des salons de la Villa Médicis avec l’entreprise Devialet, qui s’est appuyée sur son savoir-faire en ingénierie acoustique de pointe pour sublimer l’expérience sonore du lieu.

Téléchargez le communiqué de presse

© M3 Studio

Images : Gauche © Assaf Shoshan et AFR / Droite © Daniele Molajoli
Vidéo : © M3 Studio


Mécènes et partenaires du réaménagement des salons de réception de la Villa Médicis :

Image de couverture © Daniele Molajoli