Pavillon Banquets des vestiges

Conçu par les étudiants du Master en Arts Politiques SPEAP de Sciences Po et du Studio « Place du vivant » de l’École des Arts Décoratifs

À voir à partir du 25 juin 2022

Dans le cadre de l’édition 2022 du Festival des Cabanes de la Villa Médicis, les étudiants du Master en Arts Politiques (SPEAP) de Sciences Po et du Studio « Place du vivant » de l’École des Arts Décoratifs ont conçu une cabane performée ainsi qu’une publication rassemblant des interviews qu’ils ont menées avec les architectes du Festival.

Cette cabane performée se structure autour d’une grande table positionnée dans le carré des vestiges des jardins de la Villa Médicis, qui sert de lieu collectif et de point de rassemblement pour les initiés, les invités et le public. Cette table est un lieu, un moment où la valeur collective de l’être-ensemble est sublimée. On y mange le matin à la fraîche, on s’y abrite sous les arbres le midi, puis on s’y rejoint le soir pour un banquet festif.

Faite de matériaux récupérés et de modules préfabriqués, la table est l’élément fixe autour duquel viennent flotter des objets qui se déploient au fil de la journée. Associée à une temporalité plus courte et dramaturgique que sont la dispersion et la performance scénique de ces objets, elle s’efface au profit de ce qui s’y déroule dessus et autour.

Les objets cristallisent des actions précises comme une estrade pour prendre la parole, un pupitre d’où lire un texte, un banc pour s’asseoir et écouter, un mât et son drapeau pour rassembler ou un tissu tendu pour se protéger. Cette mise en scène de la construction même d’une cabane nomade, qui évolue entre déploiement et repli, en fait une performance plus qu’une architecture de refuge : c’est un refuge pour la pensée et l’expression.

Avec le soutien du ministère de la Culture et du groupe FBI.



Crédits images :
Croquis et études préparatoires pour la cabane Banquets des vestiges © SPEAP / École des Arts Décoratifs.
Détail d’une mosaïque d’un symposium figurant un asarotos oikos (au sol non balayé). Art romain, Est de la Méditerranée, Levant, Collection privée. En dépôt au Musée du Château de Boudry, Suisse.