Direction

M. Stéphane Gaillard
Directeur par intérim

Né en 1978 à Dijon, Stéphane Gaillard est diplômé de l’Institut d’études politiques de Strasbourg, de l’Université LUISS Guido Carli de Rome et de l’Institut d’études européennes (Université Libre de Bruxelles). Après une carrière au Trésor public puis au Secrétariat général des affaires européennes, il intègre la Cour des comptes à l’issue de sa scolarité à l’École nationale d’administration (promotion 2011-2012 Marie Curie).

Auditeur de la Cour des comptes en 2013 puis conseiller référendaire en 2016, il exerce les fonctions de rapporteur puis, à compter de 2015, de directeur adjoint des relations internationales et de la francophonie au sein de cette institution. Il exerce ainsi des fonctions d’audit auprès de différentes organisations internationales (Programme alimentaire mondial, Organisation mondiale de la santé animale, UNESCO).

Secrétaire général de l’Académie de France à Rome – Villa Médicis depuis le 1er octobre 2016, il assure, à compter de septembre 2018, les fonctions de directeur par intérim pendant deux ans.

Dans ce cadre, il élabore la réforme des conditions de sélection et d’accueil des pensionnaires qui se traduit, en particulier, par la création d’un budget de production en soutien à l’exposition de fin de résidence des pensionnaires. Les travaux des pensionnaires au cours de la résidence sont également valorisés par l’organisation des premières éditions du festival ¡Viva Villa! (Paris en 2017, Marseille en 2018, Avignon en 2019 et en 2020) en lien avec la Casa de Velázquez à Madrid et la Villa Kujoyama à Kyoto.

La programmation culturelle est scandée par des évènements culturels autour des pensionnaires et disciplines représentées, notamment avec la création des Rencontres littéraires, la reprise du festival de musique contemporaine Controtempo et la mise en œuvre du partenariat avec la Cité internationale de la bande-dessinée d’Angoulême.

Stéphane Gaillard a engagé, pour la première fois depuis la création de l’Académie, le versement des archives aux Archives nationales à Paris en vue de leur conservation et de leur numérisation. Il a également conduit la recension et la restauration des importantes collections de plâtres, représentant les différentes époques depuis le XVIIe siècle, qui ont été largement redécouvertes et mises en valeur à l’occasion d’une exposition organisée en collaboration avec le musée du Louvre.

Photo : Samuel Gratacap