Compositeur

Hèctor Parra Esteve

Hèctor Parra Esteve

2021-2022 http://hectorparra.net
2021-2022

Né en 1976 à Barcelone (Espagne), Hèctor Parra est compositeur.

Hèctor Parra a étudié au Conservatoire de Barcelone où il a reçu plusieurs prix avec distinction en composition et piano. En 2002-2003 il suit le cursus de Composition et d’Informatique Musicale de l’Ircam puis se forme à Royaumont, au Centre Acanthes, à Takefu au Japon et à la Haute École de Musique de Genève auprès de B. Ferneyhough, J. Harvey, M. Jarrell, P. Leroux et P. Manoury.

Il reçoit de nombreuses commandes émanant d’institutions comme le Musée du Louvre, l’Académie des arts de Berlin, le Théâtre des Bouffes du Nord ou le Gürzenich Orchester Köln. Sa musique fait régulièrement partie des programmations de salles de concert telles que la Philharmonie de Paris, le Konzerthaus de Vienne, la Philharmonie de Cologne, l’Auditori de Barcelona et le Palau de la Música Catalana (compositeur résident en 2015-2017), le Nouveau Siècle de Lille (compositeur résident en 2017-2018), le Gasteig de Munich ou le Musée Guggenheim de New York. Depuis des années, Hèctor Parra se consacre intensément à la composition lyrique. Son opéra Das geopferte Leben, sur un livret original de Marie NDiaye, est écrit pour le Freiburger Barockorchester et l’Ensemble Recherche. Cet opéra est créé lors de la Biennale de Munich 2014 et nommé par Opernwelt « l’une des meilleures créations de l’année ».  Son opéra Wilde est créé lors du Festival de Schwetzingen 2015 : « Un opéra extraordinaire » selon le Frankfurter Allgemeine Zeitung, « Un chef-d’oeuvre » selon Süddeutsche Zeitung. Depuis la première mondiale en 2019 à l’Opéra d’Anvers de son dernier opéra Les Bienveillantes, d’après le roman éponyme de Jonathan Littell, sur un livret de Händl Klaus et une mise en scène de Calixto Bieito, la presse internationale n’a eu de cesse de saluer l’événement : « L’opéra le plus important du 21ème siècle » écrit La Vanguardia, « Une musique très expressive, magistralement orchestrée » selon le Neue Zurcher Zeitung, « Immensément puissant, extrêmement intelligent » selon Deutschlandfunk. Plusieurs prix sont décernés à ses œuvres : le Prix National de Culture de la Catalogne 2017, le Prix de Composition de la fondation Ernst von Siemens 2011, le Prix Tendances par le journal El Mundo 2009, le prix Impuls / Klangfroum Wien 2008, le Earplay Donald Aird Memorial de San Francisco 2007, le prix Tremplin de l’Ensemble Intercontemporain 2005, le prix de Composition de l’Institut National de la Musique d’Espagne 2002.

Depuis 2002 Hèctor Parra réside à Paris où il fut le professeur de composition du cursus de l’Ircam de 2013 à 2017. Ses œuvres sont publiées par Durand.

Le projet qu’il mène à la Villa Médicis est dédié à la composition de l’opéra de chambre Orgia, inspiré du texte théâtral éponyme de Pier Paolo Pasolini dénonçant son drame personnel. Le protagoniste masculin d’Orgia accomplit l’acte le plus puissant que l’on puisse imaginer : un suicide accusateur qui pointe une société pleine d’incompréhension, d’hypocrisie, de cruauté et de mépris pour tout type de minorité. L’opéra serait écrit pour trois voix solistes, un ensemble instrumental moderne et un instrument baroque (archiluth). La résidence à la Villa Médicis sera l’occasion d’effectuer des recherches sur le terrain autour de Pasolini et sur la ville de Rome où il a choisi de vivre, où il est devenu cinéaste et où il a pu nourrir son développement intellectuel consacré à la critique sociale.

 

 

 

Image : © Daniele Molajoli