Restaurateur

Céline Bonnot-Diconne

Céline Bonnot-Diconne

2011-2012 www.bonnotdiconne.fr
2011-2012

Céline Bonnot-Diconne
Période: 2011-2012
Profession: Restaurateur

Née en 1969 à Saint-Rémy (Saône-et-Loire), Céline Bonnot-Diconne est restauratrice d’œuvres d’art. Elle travaille uniquement sur des objets composés de cuir ou de peau.

Titulaire d’un Master Conservation-Restauration des Biens Culturels de Paris 1, elle obtient parallèlement une Maîtrise d’Archéologie en 1992 (Université Lyon 2). En 1993, elle part en Grande-Bretagne pour effectuer un stage au Leather Conservation Centre de Northampton, puis au Canada où elle se formera successivement à l’Institut Canadien de Conservation (Ottawa), au Museum of Anthropology de Vancouver et à la Direction de la conservation des ressources historiques de Parcs Canada (Ottawa). A son retour, elle rejoint l’Atelier Régional de Conservation-Nucléart à Grenoble, où elle devient chef de projets pour les collections « cuir » jusqu’en 2002, date à laquelle elle crée sa propre entreprise.

Elle ouvre en 2005 le 2CRC, Centre de Conservation et de Restauration du Cuir, structure unique en France qui se consacre exclusivement à la restauration des objets en cuir et dispose de moyens techniques dédiés. Elle y travaille en étroite collaboration avec les archéologues et les conservateurs des Musées de France et des Monuments Historiques, aussi bien en termes de conservation préventive, que de traitement ou d’étude des objets. Sa démarche est celle de la restauration « musée », alliant respect de l’œuvre originale, déontologie et haute technicité. Son expérience est internationalement reconnue sur les cuirs dorés polychromes.

Dans le cadre de l’Académie de France, son sujet de recherche avait pour but de mieux connaître les « cuirs de Cordoue » sur le plan historique et technique afin de comprendre leur importance, mesurer les phénomènes d’altération et mieux appréhender leur restauration.

Elle a été coordinatrice du groupe de travail « Cuir » de l’ICOM-CC (Conseil International des Musées – Comité pour la Conservation) et a reçu plusieurs distinctions : lauréate de la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet pour la Vocation (Promotion Philippe Noiret 1994), lauréate 2004 du Prix « Jeune Artisan d’Art », mention « Savoir-faire » en 2005 des Prix Rhône-alpins du Patrimoine, etc.

En 2015, elle a été nommée Maître d’Art par la Ministre de la Culture.

www.bonnotdiconne.fr