Littérature
17 Janvier 2018

Les jeudis de la Villa | 19 avril

18h00
La vocation absolue de la littérature
Dialogue entre Boris Bergmann, pensionnaire, et Yannick Haenel, écrivain

Yannick Haenel et Boris Bergmann dialogueront à partir de leurs romans respectifs : Tiens ferme ta couronne (Gallimard, prix Médicis 2017) et Nage libre (Calmann-Lévy). Ils interrogeront la nature poétique et insurrectionnelle de la littérature, et liront des extraits de livres qui leur tient à cœur. Yannick Haenel est écrivain. Il est né en 1967. Ancien pensionnaire de la Villa Médicis (2008-2009), il a écrit une dizaine de livres, dont Tiens ferme ta couronne (Gallimard, 2017) qui obtenu le prix Médicis, Je cherche l’Italie (Gallimard, 2015), Les Renards pâles (Gallimard, 2013), Jan Karski (Gallimard, 2009, prix Interallié), Cercle (Gallimard, 2007, prix Décembre).

19h00
Ceux qui restent
Rencontre avec Vinciane Despret, philosophe

Une de mes amies porte les chaussures de sa grand-mère afin, dit-elle, qu’elle puisse encore arpenter le monde. Un autre de mes proches, chaque année, à l’anniversaire de son épouse défunte, prépare le plat qu’elle préférait. Les parents de la jeune Juliette ont apposé sur sa tombe une boîte aux lettres, afin que ses amis continuent à lui écrire. Comme tant d’autres, chacune de ces personnes prend en charge de prolonger une existence, et de la prolonger autrement. Elles accomplissent, avec un tact remarquable, une vie qui n’était pourtant à l’origine pas la leur. Elles tentent de répondre à la question : ce disparu, que veut-il de moi ? Et elles racontent des histoires qui gardent les morts tout près de nous, afin qu’ils continuent, par d’autres moyens, d’infléchir nos vies.
Vinciane Despret enseigne la philosophie à l’université de Liège. Après avoir étudié les relations avec animaux, elle a mené une enquête sur la manière dont nous continuons à vivre avec nos défunts.

 

20h30
Des mondes gravés

Rencontre avec Érik Desmazières de l’Académie des beaux-arts

Cet évènement est organisé à l’occasion d’une visite officielle de l’Académie des beaux-arts à l’Académie de France à Rome. Ces deux institutions pluriséculaires sont réunies par une volonté commune de soutenir sans relâche la création, la recherche et les artistes.
Maître incontesté du dessin, graveur d’exception, Érik Desmazières est une figure atypique de l’art contemporain tant par la technique qu’il utilise – la gravure à l’eau-forte – que par les thèmes qu’il privilégie. A l’occasion de ce « Jeudi de la Villa », l’artiste se propose de partager ses univers intimes et ses déambulations personnelles dans le temps et l’espace en évoquant et en illustrant son monde des livres et des bibliothèques, ses vanités et cabinets de curiosités, ses intérieurs et ateliers, ses villes réelles et imaginaires, ses fantaisies et autres caprices et leur singulière résonnance avec Piranèse, Callot, Borges, Kafka, Jules Vernes…

 

S’inscrire à l’événement Facebook 

Partager