Autres événements / Expositions
07 Septembre 2017

Les jeudis de la Villa | 14 décembre

Art Club #20
Wilhelm Sasnal
Projection

Wilhelm Sasnal, qui a effectué sa formation à l’Ecole Polytechnique et à l’Académie des beaux-arts de Cracovie explore une grande variété de thèmes et de styles à travers ses peintures, ses photographies et ses vidéos. The Sun, The Sun blinded Me est une oeuvre cinématographique qui s’inspire de L’étranger d’Albert Camus. La projection du film à la Villa Médicis est l’occasion pour présenter la recherche de l’artiste et ses dernières actualités.

19h
Femme avec Tête(s)
Rencontre avec ORLAN en collaboration avec le Musée d’Art Contemporain de Rome (MACRO)

ORLAN est l’une des artistes françaises vivantes les plus reconnues. Son oeuvre s’étend entre la sculpture, la photographie, la vidéo, la 3D, les jeux-vidéos, la réalité virtuelle et utilise également des techniques scientifiques et médicales comme la chirurgie et la biotechnique.
ORLAN aime modifier constamment et radicalement les normes, en déréglant les conventions et les « prêt-à-penser ». Elle s’oppose à toute forme de déterminisme naturel, social et politique, à la suprématie masculine, à la religion, à la ségrégation culturelle et au racisme. Son oeuvre provoquante et toujours teintée d’humour atteint parfois la parodie et le grotesque, et déconcerte par son envie de dépasser tout code prédéterminé. Elle a reçu en 2013 l’e-Reputation Award, prix qui la consacre comme l’artiste la plus suivie et commentée sur internet.

20h30
Danser avec une étoile de l’Opéra de Paris
Rencontre dansée avec Marie-Agnès Gillot

Après avoir débuté la danse à Caen, sa ville natale, Marie-Agnès Gillot entre à l’École de danse de l’Opéra national de Paris en 1985. Cinq ans plus tard, à l’âge de 15 ans, elle est admise avec dispense dans le Corps de ballet. Finaliste du 15e Concours international de danse de Varna en 1992, elle est nommée « Étoile » à l’issue de la représentation de Signes de Carolyn Carlson, le 18 mars 2004, première nommée sur un ballet contemporain. Ainsi, elle crée de petites pièces qu’elle présente à l’Opéra dans le cadre de soirées caritatives et se fait remarquer avec ses Rares Différences, qu’elle crée en 2007 pour une danseuse et deux danseurs de hip-hop lors du festival Suresnes Cités Danse. Avec ce ballet, qui se veut autobiographique, Marie- Agnès Gillot s’inspire de l’oeuvre de Rodin en sculptant la matière à même les danseurs. Elle crée également ART ÈRE, sur le Trio élégiaque de Sergueï Rachmaninov, pour le Junior Ballet classique du Conservatoire national supérieur de Musique et de Danse de Paris en 2009.
En octobre 2012, elle présente Sous Apparence, sa première création pour le Ballet de l’Opéra national de Paris.
Deux de ses oeuvres sont exposées au Palais de Tokyo. Elle crée TU ES dans le cadre de la Nuit Blanche 2016, un duo qu’elle a chorégraphié et dansé à partir des mouvements inspirés de son travail avec les prisonniers de la Maison centrale d’arrêt d’Arles.

 

Photographie: ORLAN, Selfhybridation

Partager