Résidence de bande dessinée avec la Cité de la BD et l’ADAGP

Daniele Molajoli

→ Prolongation de l’appel à projets : date limite d’envoi des dossiers juqu’au vendredi 30 avril minuit (heure française)

Résidence de bande dessinée à l’Académie de France à Rome – Villa Médicis et à la Maison des auteurs de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image à Angoulême.

La bande dessinée et la littérature graphique connaissent un essor remarquable depuis les années 90, avec une démultiplication des esthétiques et des sous-genres. Le 9e art nourrit plusieurs autres disciplines, qu’il s’agisse du cinéma, du jeu vidéo, du cinéma d’animation ou des images virtuelles. L’Académie de France à Rome – Villa Médicis, la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image et la Société des Auteurs dans les Arts graphiques et plastiques (ADAGP), ont souhaité soutenir cette vitalité et accompagner des parcours d’auteurs et d’autrices singuliers afin d’encourager leur visibilité tout en créant des opportunités de rencontres avec des artistes d’autres disciplines et de nouveaux publics.

En 2018 les deux établissements culturels ont mis en place, en partenariat avec l’ADAGP, une résidence de création visant à accompagner un projet novateur d’auteur ou d’autrice confirmé(e) de bande dessinée. Les trois partenaires ont souhaité renouveler l’initiative cette année en proposant une résidence de quatre mois qui se déroulera sur deux temps, l’un à Rome à la Villa Médicis du 2 novembre 2021 au 2 janvier 2022 et le second à la Maison des auteurs de la Cité, à Angoulême, du 3 janvier au 1er mars 2022.

La résidence est dotée comme suit :

  • L’Académie de France à Rome accueillera l’artiste en résidence à la Villa Médicis et mettra à sa disposition un logement/bureau du 2 novembre 2021 au 2 janvier 2022.
  • La Maison des auteurs de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image accueillera l’artiste en résidence à Angoulême et mettra à sa disposition un logement et atelier du 3 janvier au 1er mars 2022.
  • L’ADAGP et la Cité attribueront une bourse d’un montant de 8 000 € bruts en droits d’auteur pour la totalité du séjour.
  • Le déplacement aller/retour à Rome et à Angoulême depuis le domicile de l’artiste sera également pris en charge.

L’Académie de France à Rome – Villa Médicis, la Cité et l’ADAGP élaboreront conjointement avec le lauréat ou la lauréate un programme de mise en valeur du travail réalisé dans le cadre de leur résidence à Paris au siège de l’ADAGP, à Rome à la Villa Médicis, et à Angoulême à la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image.

 

Conditions requises

Pour postuler à la résidence, la personne candidate doit réunir les conditions suivantes :

  • Être un ou une artiste créant ou vivant en France ;
  • Présenter un projet de création de bande dessinée. La personne candidate doit être l’unique auteur ou autrice du projet et réaliser à la fois le scénario et le dessin ;
  • Le dossier contiendra obligatoirement dans un seul Pdf :
    • un curriculum vitae, auquel seront joints des éléments représentatifs du travail artistique de la personne candidate ;
    • une lettre de motivation ;
    • une description précise du projet, de 8 000 signes maximum, accompagnée d’un synopsis d’une dizaine de lignes. Le dossier comprendra également des documents graphiques se rapportant au projet.

Les dossiers de candidature doivent être envoyés sous format numérique à l’adresse suivante : [email protected]

 

Calendrier de l’appel à projets

Date limite d’envoi des dossiers : prolongation juqu’au vendredi 30 avril minuit (heure française)

Le nom du lauréat ou de la lauréate sera annoncé fin mai – début juin sur les sites internet de l’Académie de France à Rome – Villa Médicis, de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image et de l’ADAGP.

Le jury sera composé de personnalités qualifiées issues de l’Académie de France à Rome – Villa Médicis, de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image et de l’ADAGP.

Renseignements :
[email protected]
05 45 22 86 10
www.citebd.org

 


 

À propos de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image

La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image est un établissement public de coopération culturelle créé par le département de la Charente, le ministère de la Culture français, la ville d’Angoulême et la région Nouvelle-Aquitaine, consacré à la bande dessinée et aux images. Il réunit un musée de la bande dessinée, des galeries d’exposition, une bibliothèque patrimoniale, une bibliothèque publique spécialisée, un centre de documentation, une résidence internationale d’auteurs (La Maison des Auteurs), une librairie de référence, et un cinéma d’art et d’essai. La Cité détient la première collection patrimoniale de bande dessinée en Europe et soutient activement la jeune création avec l’accueil de plus de 50 auteurs en résidence dont plus de 60% d’auteurs étrangers. L’établissement accueille chaque année plus de 200 000 visiteurs et déploie un programme important d’actions socio-éducatives pour partager la richesse du 9ème art avec le plus grand nombre.

La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image est dirigée par Pierre Lungheretti.

www.citebd.org

À propos de l’ADAGP

L’ADAGP est la société d’auteurs française pour les arts visuels. Elle perçoit et repartit les droits d’auteur pour près de 200 000 artistes dans le monde dont 15 500 sur le territoire français.
Elle gère notamment les droits collectifs (droits de photocopie, rémunération pour copie privée, retransmission par câble, satellite et ADSL, prêt en bibliothèque, usages pédagogiques…) pour plus de 1 000 auteurs de BD et de manga membres de l’ADAGP. La société d’auteurs collecte également le droit de suite en cas de revente de planches et dessins originaux sur le marché de l’art (maisons de ventes ou galeries).
A travers son programme d’action culturelle, l’ADAGP encourage la scène créative en initiant et/ou en soutenant financièrement des projets propres à valoriser les arts visuels et à en assurer la promotion à l’échelle nationale et internationale.

ww.adagp.fr

 

 

 

 

 

 

Image de couverture : François Olislaeger, oeuvre présentée dans le cadre de l’exposition des pensionnaires « Dans le tourbillon du tout-monde » à la Villa Médicis, sous le commissariat de Lorenzo Romito, juillet-septembre 2020. Photo © Daniele Molajoli