Bourses d’histoire de l’art

seleziona accademia

L’Académie de France à Rome – Villa Médicis accueille, à travers des partenariats avec des établissements d’enseignement supérieur de la création, de la théorie et de l’histoire des arts, des jeunes créateurs et chercheurs, de toute nationalité, pour des séjours de moyenne durée.
Comme son nom l’indique, l’Académie de France à Rome est une académie, c’est-à-dire un lieu de formation et de transmission. À travers les séjours pour les lauréats, l’institution renforce cette dimension et propose un important complément de formation.
La sélection est faite par un jury composé de membres de l’Académie de France à Rome et d’institutions partenaires.

Lauréats André Chastel
Depuis 2010, l’Académie de France à Rome et l’Institut national d’histoire de l’art attribuent chaque année deux bourses André Chastel pour des recherches de niveau post-doctoral portant sur les périodes moderne et contemporaine. Ces bourses sont destinées aux chercheurs en histoire de l’art (maîtres de conférences, professeurs des universités, conservateurs du patrimoine, chercheurs indépendants et commissaires indépendants), français et étrangers, souhaitant se rendre à Rome pour effectuer des recherches dans les institutions romaines et/ou italiennes. Ces recherches doivent porter sur les périodes moderne et contemporaine. Les candidats doivent être titulaires d’un doctorat ou justifier d’une expérience professionnelle équivalente ou être conservateurs du patrimoine. Le montant de la bourse s’élève à 3000 euros et les lauréats sont logés à la Villa Médicis pour une durée de quatre à six semaines.
Les lauréats André Chastel sélectionnés au titre de l’année 2021 sont : Ariane Varela Braga et Louis Vitalis. Consultez le rapport du jury.

Les candidatures pour 2022 sont ouvertes jusqu’au 7 novembre 2021.

Lauréats Daniel Arasse
Depuis 2001, l’Académie de France à Rome et l’École française de Rome attribuent chaque année 8 bourses Daniel Arasse pour des missions en histoire de l’art. Ces bourses sont destinées à partir de 2021 aux chercheuses et chercheurs francophones, doctorants ou post-doctorants (pour une 1ère bourse postdoctorale), en histoire de l’art souhaitant se rendre à Rome pour effectuer une recherche dans les institutions romaines et/ou situées ailleurs en Italie portant sur la période moderne et contemporaine. Il n’y a aucune condition de nationalité. Le montant de la bourse s’élève à 1.000 euros par mois.

Les lauréats Daniel Arasse 2020/2021 sont : Marta Battisti, Baptiste Tochon-Danguy et Célia Zuber.
Les lauréats Daniel Arasse 2021/2022 sont : Michele Amedei, Fiammetta Campagnoli, Florence Larcher, Pierre Sanou, Juliette Bessette, Alysée Le Druillenec et Meta Valiusaityte.