Autres événements
07 Septembre 2017

Les jeudis de la Villa | 19 octobre

18h
Et si la traduction était une langue ?
Dialogue entre Camille de Toledo
et Lorenzo Flabbi

À l’occasion du cycle “Alternatives européennes” (IFI), Camille de Toledo et Lorenzo Flabbi débattront des enjeux littéraires et éthiques de la traduction. Et si, par “l’entre-des-langues”, elle réinventait l’Europe ?
Camille de Toledo est écrivain et artiste. En 2008, il fonde la Société européenne des auteurs, qui oeuvre à une « poétique et une politique du traduire » en Europe. Il a publié récemment un essai, Les Potentiels du temps (Manuella éditions, 2016) ainsi qu’un nouveau roman, Le livre de la faim et de la soif (Gallimard, 2017).
Chercheur en littérature comparée, traducteur de grands noms de la littérature française, Lorenzo Flabbi est cofondateur de la maison d’édition L’Orma. Il a notamment traduit et publié Les Années d’Annie Ernaux, prix Strega Europeo 2016.

19h
Mille images pour le Fresnoy
Rencontre avec Bruno Nuytten

Bruno Nuytten a été directeur de la photographie pour une trentaine de longs métrages avec Marguerite Duras, Alain Resnais, Jean-Luc Godard, etc. Il a réalisé et scénarisé Camille Claudel (1988), Albert Souffre (1992), Passionnément (2000) et Jim, la nuit (2002).
Fin septembre 2001, Bruno Nuytten a soudainement perdu le désir de filmer. Sans doute le réel avait-il pris le pas sur la fiction ? Aussi, lorsqu’en 2016 Alain Fleischer, directeur du Fresnoy, a proposé à Bruno Nuytten de se joindre aux « artistes invités », il a cherché à se poser la question des premiers chocs visuels, ceux de la prime enfance, de la multitude d’impressions rétiniennes qui fondent la mémoire et l’histoire d’un oeil ainsi que la particularité de sa perception.
À l’aide de son smartphone, il a réalisé une captation du réel au quotidien à l’état brut qui l’a amené à proposer au Fresnoy une installation de 1 000 images capturées entre le mois de Novembre 2016 et aujourd’hui.

20h30
Studio Visit
Rencontre avec Manfredi Gioacchini
et Luca Lo Pinto
Présentation des portraits
des pensionnaires

Le rôle et la fonction de l’atelier dans la pratique de l’art contemporain a été largement explorée par des livres et des expositions. Mais l’atelier demeure un espace sacré, inaccessible pour la plupart. Dans le cadre de son intervention à la Villa Médicis, Gioacchini présentera ce travail par le biais des portraits de la nouvelle promotion de pensionnaires de l’Académie de France à Rome qu’il a exceptionnellement réalisé cette année.
Manfredi Gioacchini est un photographe travaillant à New York et Los Angeles, passionné par les arts, il s’exprime à travers des portraits et des photographies documentaires. En 2016, il publie l’ouvrage Portraits of Artists rassemblant des photographies d’ateliers de la scène artistique californienne.
Luca Lo Pinto vit et travaille à Vienne et à Rome. Il est actuellement commissaire d’expositions auprès de la Kunsthalle de Vienne. Il est le co-fondateur de la revue et de la maison d’édition NERO. Ses écrits ont été publiés dans de nombreux catalogues.

 

Photographie de Manfredi Gioacchini, Andrea Zittel

Partager