24 Janvier 2018

Les jeudis de la Villa | 14 juin

18h00
Correspondances
Exposition de Giulia Andreani, pensionnaire de l’Académie de France à Rome et Alessandra Prandin
avec la participation de Boris Bergmann

Le projet Correspondances est une histoire de rencontres ; celle de l’artiste Giulia Andreani avec la commissaire Alessandra Prandin, mais également la rencontre imaginée de deux femmes « pionnières » qui ont marqué l’histoire. La reconnaissance et les difficultés liées au statut même des premières femmes- artistes, notamment Lucienne Heuvelmans à la Villa Médicis, font écho à la lutte pour l’émancipation menée par la politicienne et activiste Alexandra Kollontai à la même époque. Entre histoire et fiction, Correspondances (re)donne voix à des personnages dont les idées sont plus que jamais actuelles. Prenant comme point de départ la corrélation entre leurs recherches, l’artiste et la commissaire présentent un accrochage évolutif – voir performatif – qui occupera l’espace de la Neviera, « maison de poupée » au coeur des jardins de la Villa Médicis.

Alessandra Prandin est commissaire d’exposition indépendante basée à Paris. Elle a collaboré avec de nombreux artistes à des projets d’exposition ou d’édition, en France et à l’étranger. Directeur artistique pour Iris Foundation à Saint Petersbourg (2013), elle est actuellement en charge du développement d’un programme hors les murs, pour La Criée Centre d’Art (Rennes) et Passerelle (Brest). Elle fait également partie de l’équipe curatoriale du programme public autour de l’exposition Dora Garcia/Alexandra Kollontai, à Tensta Konsthalle (Stockholm).

 

19h30
SMAQRA
Concert de Juan Arroyo, pensionnaire de l’Académie de France à Rome interprété par le Quatuor Tana

Juan Arroyo invite le Quatuor Tana pour une soirée musicale autour de l’art de l’hybridation sonore. Lors de cette soirée les TanaInstruments, instruments chimériques du quatuor Tana conçus par le compositeur Juan Arroyo seront joués pour la première fois en Italie. À cette occasion nous assisterons à la création mondiale de son deuxième quatuor à cordes hybride, genre qui a été initié par le jeune compositeur en 2015 avec son premier quatuor intitulé Smaqra. Cette création est une commande du Centre de Création Musicale ArtZoyd.

La singularité du quatuor Tana repose sur leur répertoire, indéniablement original et résolument contemporain. D’une seule voix, ses musiciens imposent quatre volontés et quatre énergies attachées aux traditions du quatuor mais également fermement décidés à en élargir le cadre pour aller chercher dans la création contemporaine une expression personnelle. Leur insatiable curiosité musicale leur fait explorer les multiples facettes, styles et richesses des partitions créées par des compositeurs vivants qu’ils proposent lors de leurs concerts où le grand répertoire et les chefs-d’oeuvre de demain fraternisent sans complexe.

 

©Marie Juliette dite Lili Boulanger, vers 1914

 

Partager