Texture et sensualité de l’image : Rencontre avec Agnès Godard – directrice de la photographie

Organisé par l’Institut suisse en collaboration avec l’Académie de France à Rome – Villa Médicis

Evènement programmé par Lora Mure-Ravaud(Fellow 2018/2019 de l’Institut suisse)

18.30 – Salle cinéma de la Villa Médicis – entrée libre dans la limite des places disponibles

 

“Je découvre les images magnétiques d’Agnès par le cinéma de la réalisatrice Claire Denis.Le film s’appelle 35 Rhums. Je me souviens, surtout, d’une scène de danse dans un bar. De la manière dont la caméra suivait les gestes, les regards, s’attachait à la peau, la mangeait. Je me souviens de cette sensualité incroyable, du désir des corps qui se rapprochent et se fuient. Aussitôt je regarde tous les films de leur longue collaboration. Je suis fascinée par ces images, par leur texture, par leur sensualité. C’est un langage cinématrographique qui met les corps au centre, qui leur fait confiance, qui les sublime.C’est un oeil qui parle, qui raconte, à la place des dialogues. C’est l’oeil d’Agnès Godard. Agnès Godard est l’une des chef opératrice contemporaines parmi les plus talentueuses, reconnue de nombreuses fois pour son travail photographique. Sa longue collaboration avec Claire Denis est souvent citée comme une référence fondamentale par les réalisateurs de la nouvelle génération de cinéma d’art et d’essai.”

 

Programme

A partir de divers extraits de films, la rencontre approfondira la collaboration singulière d’Agnès Godard et Claire Denis, et le langage spécifique qu’elles ont développé ensemble sur trois décennies. En contrepoint, nous aborderons le travail cinématographique d’Agnès Godard aux côtés de réalisateurs suisses et italiens. La rencontre sera en français avec traduction simultanée en italien.

Agnès Godard est une chef opératrice francaise. Après des études de journalisme, elle sort diplômée de l’IDHEC en 1980. Elle commence sa carrière comme assistante caméra auprès de Wim Wenders, Robby Müller et Henri Alekan. Elle devient chef opératrice à la fin des années 80.Elle a réalisé l’image de nombreux réalisateurs de renom, d’Agnès Varda à André Techiné, d’Ursula Meier à Emmanuelle Crialese. Sa renommée est principalement due à sa longue collaboration avec la réalisatrice Claire Denis, avec laquelle elle travaille sur plus de 15 films. Son travail photographique a été récompensé de nombreuses fois : elle reçoit entre autre le César de la meilleure photographie pour Beau Travail (2001), le Chlotrodis Award de la meilleure photographie pour Vendredi Soir (2004) et le Prix Lumières de la meilleure photographie pour Home (2009).

Lora Mure-Ravaud, diplômée en philosophie et littérature, obtient un Bachelor à l’ECAL, école de cinéma de Lausanne en 2017. Elle réalise divers courts métrages : Soleil cou coupé (2017), Valet noir (2017), Côté cour (2016), Joconde (2015). Les films sont présentés dans de nombreux festivals à travers le monde (Locarno, Palm Springs, Karlovy Vary…). Joconde est acquis par ARTE, Soleil cou coupé diffusé sur la RTS et Côté cour sur TV5 Monde.Son film de diplôme Valet noir gagne le Prix de la Relève à Soleure, le Prix du meilleur court métrage à Wintherthur et est nominé dans la catégorie meilleur court métrage au Prix du Cinéma Suisse.Dans le cadre de la résidence, elle développe un court métrage à Rome avec l’actrice Ondina Quadri.

Partager