Ce site utilise exclusivement des cookies techniques et ne recueille pas de données personnelles. En cliquant sur « J’accepte », vous consentez à l’utilisation des cookies. Pour plus d’information, cliquez ici.

Programme culturel

Tous les événements

Youssef Nabil - I won't let you die

Du mercredi 1er avril au dimanche 24 mai 2009, l'Académie de France à Rome, dirigée par Frédéric Mitterrand, présente dans l'Atelier du Bosco de la Villa Médicis une exposition consacrée à l'artiste égyptien Youssef Nabil, dont le commissaire sera Francesca Fabiani pour un projet de Guido Schlinkert.

Pour sa première exposition en Italie, Youssef Nabil (né au Caire en 1972 et actuellement résident entre Paris et New York) propose une série de cinquante œuvres (tirages photographiques à la gélatine d'argent, rehaussées à l'aquarelle) réalisées entre 1992 et 2007.

« ... le récit de Nabil est celui de l'insatiabilité, du renvoi de la satisfaction, de l'objet du désir qui est toujours élusif ... » (Octavio Zaya)

Portraits, vêtements, objets et surtout autoportraits sont ce qui compose, telles les tesselles d'une mosaïque, une sorte de journal intime de ce jeune artiste. Youssef Nabil semble absorbé dans une tentative d'appropriation de la vie et de son ‘lapsus', la mort, au travers de la photographie, coloriant ensuite à la main ses images noir et blanc. Son inspiration est issue des photographies de scène des flims égyptien de son enfance.

Cette approche artisanale, cette démarche à l'arrière par rapport à l'usage postmoderne des parfaites manipulations numériques, pourrait paraitre nostalgique s'il de donnait pas au contraire l'impression d'être étudié pour nous faire pénétrer consciemment son univers ludique et l'anarchie d'un rêve les yeux ouverts : malgré le titre de l'exposition - I wont let you die - le travail de Nabil nous montre comment les histoires d'immortalité sont ‘ cousues de fil blanc ‘.

« L'art est une magie libérée du mensonge de la réalité », affirme Adorno.