Direction

Muriel Mayette-Holtz

2015-2018

Première femme à avoir dirigé la Comédie-Française, Muriel Mayette-Holtz est la première femme à diriger l’Académie de France à Rome – Villa Médicis depuis septembre 2015 .

Entrée à la Comédie-Française en 1985 à l’âge de vingt ans après une formation au conservatoire national supérieur d’art dramatique, Muriel Mayette-Holtz y a été nommée 477ème sociétaire en 1988. Elle a interprété de très nombreux rôles sous la direction notamment d’Antoine Vitez (La Célestine de Rojas, 1989), Claude Régy (Huis clos de Sartre, 1990), Jacques Lassalle (La Fausse Suivante de Marivaux, 1991; George Dandin de Molière, 1992; Platonov de Tchekhov, 2003), Matthias Langhoff (Danse de mort de Strindberg, 1996; Lenz, Léonce et Léna de Büchner, 2002), Alain Françon (La Cerisaie de Tchekhov, 1998), Philippe Adrien (Les Bonnes de Genet, 1997), Catherine Hiegel (Les Femmes savantes et Le Retour de Pinter, 2000), Claude Stratz (Le Malade imaginaire de Molière, 2001; Les Grelots du fou de Pirandello, 2005).

Elle interprétait en 2007-2008 à la Comédie-Française et en tournée Le Malade imaginaire de Molière mis en scène par Claude Stratz et Fables de la Fontaine par Robert Wilson.
Elle a par ailleurs mis en scène au Théâtre national de l’Odéon Oh!, mais où est la tête de Victor Hugo? en 1990; au Théâtre du Vieux-Colombier, elle monte Les Amants puérils de Crommelynck en 1993, Chat en poche de Feydeau en 1998, Les Danseurs de la pluie de Karin Mainwaring en 2001, La Dispute de Marivaux en 2009; au Studio-Théâtre Le Conte d’hiver de Shakespeare au Studio-Théâtre en 2004, Dramuscules de Thomas Bernhard en 2005. Pour le plateau de la Salle Richelieu elle met en scène Clitandre de Corneille en 1996, Le Retour au désert de Bernard Marie-Koltès en 2007, L’Hommage à Molière en 2008, Mystère bouffe et fabulages de Dario Fo, Andromaque de Jean Racine en 2010, Une Histoire de la Comédie-Française en 2012 et Le Songe d’une nuit d’été en 2014.
Sa mise en scène de Bérénice a été créée en tournée lors de la saison 2010-2011.

En dehors de la Comédie-Française, elle a joué notamment dans Le Misanthrope mis en scène par André Engel; L’Inspecteur général de Gogol, Quartett de Heiner Müller et Dona Rosita de Garcia Lorca, trois spectacles mis en scène par Matthias Langhoff; ainsi que dans La Leçon de M. Pantalone, avec Mario Gonzalez, mis en scène par Christophe Patty (en tournée en 2006).

Elle en est devenue l’Administratrice générale en 2006.

En un an de mandature à Rome, elle a déjà laissé sa marque à la Villa en créant de nombreux évènements culturels.

En septembre 2016, elle a lancé ¡VivaVilla !, un festival de résidences d’artistes, en association avec la Casa de Velázquez à Madrid et la Villa Kujoyama à Kyoto, qui permet au public français de découvrir à Paris les œuvres récentes d’artistes accueillis par ces trois grandes institutions.

Muriel Mayette-Holtz a également mis en place Les jeudis de la Villa. Questions d’art, un cycle de rencontres hebdomadaires ouvert gratuitement au public qui interroge la création contemporaine en invitant des artistes de toutes disciplines. Cette programmation, assurée en français et en italien, rencontre un grand succès dans la vie culturelle romaine.

La directrice organise un projet d’exposition d’art contemporain visant à mettre en valeur de grandes artistes femmes.

En outre, elle a créé Le Cercle des Bienfaiteurs, qui réunit les particuliers et les entreprises qui souhaitent s’associer aux activités culturelles de l’Académie, participer à l’entretien et à la mise en valeur de son patrimoine, ou encore soutenir la résidence d’artistes et de chercheurs.

Muriel Mayette-Holtz a été faite Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres, Chevalier du Mérite et Chevalier de l’Ordre National de la Légion d’honneur.