This website only uses technical cookies and does not collect personal information. By clicking on “I accept”, you give your consent for the use of cookies. For more information, click here.

Events programme

All

Le Turc Luxurieux | Patrizio Di Massimo

L'exposition personnelle de Patrizio Di Massimo intitulée Il Turco Lussurioso inaugure un projet constitué de trois expositions individuelles, dont le commissaire est Alessandro Rabottini.

Ce cycle d'expositions complète le parcours d'exposition initié avec le Théâtre des Expositions #3, réalisé en juin et octobre derniers.

À l'occasion de son exposition personnelle à l'Académie de France à Rome - Villa Médicis, Patrizio Di Massimo présente une nouvelle série de peintures, œuvres murales et dessins, conçus dans le cadre d'un même projet d'exposition.

Comme dans certaines de ses œuvres plus anciennes, les figures du corps et de la sexualité dessinent ici un cadre à l'intérieur duquel on peut, dans une approche critique, démêler certains nœuds fondamentaux de l'histoire italienne et européenne ainsi que leur persistance dans la conscience collective aujourd'hui.

Le titre de l'exposition, Il Turco Lussurioso (Le Turc Luxurieux) fait référence au roman éponyme publié anonymement au Royaume-Uni en 1828. Ce roman est considéré par la critique comme l'un des premiers exemples de littérature populaire faisant apparaitre de manière évidente la production de stéréotypes culturels liés au colonialisme et à la perception occidentale des civilisations du Moyen-Orient.

The Lustful Turk (Le Turc Luxurieux) est un roman de fiction qui raconte, à la première personne et sous forme d'échange épistolaire, les péripéties d'Emily Barrow, une jeune Anglaise enlevée en 1814 et emmenée dans le harem d'Ali, régent d'Algérie. Dans les quelques pages de cette nouvelle pornographique, nous assistons au récit de la séduction d'Emily par le régent, une séduction qui passe par les étapes de la prison et du viol répété jusqu'à ce que la jeune femme finisse par s'éprendre de lui. Le fait que le régent d'Algérie soit défini comme « turc » et décrit comme un sultan est l'un des malentendus culturels qui se trouvent au cœur de ce livre qui, à sa manière, exemplifie une forme d'assimilation générique du concept de l' « autre » en tant que menace obscure et indéfinie.

Patrizio Di Massimo (né à Jesi, Italie, en 1983) vit et travaille à Londres. Il a participé à des expositions collectives au sein d'institutions publiques et privées comme le Castello di Rivoli, le Royal College of Art à Londres, la GAMeC de Bergame, la Maison Rouge à Paris, le Stedelijk Bureau Museum à Amsterdam, le Witte de With à Rotterdam, la GAM de Turin, et la Whitechapel Art Gallery à Londres. En 2010, il a été co-commissaire, avec Vincent Honoré, de l'exposition More Pricks Than Kicks à la David Roberts Art Foundation à Londres, et en 2012 il a été sélectionné comme finaliste pour le Premio Italia 2012 organisé par le MAXXI de Rome.

Ce projet est réalisé parallèlement à l'exposition de Patrizio Di Massimo Voglio Vivere Così (Je Veux Vivre Ainsi) présentée à la galerie T293, Via Giovanni Mario Crescimbeni, 11 - Roma - du 24 novembre 2012, jour du vernissage, au 5 janvier 2013.

Infos
Samedi 24 novembre - dimanche 16 décembre 2012
10h45 - 13h00; 14h00 - 19h00 [fermé le lundi]; le jeudi jusqu'à 21h

billet d'entrée à la Villa Médicis
[incluant la visite guidée des jardins et la visite libre de l'exposition]
9 euros [plein tarif] - 7 euros [tarif réduit]
entrée de l'exposition
6 euros [plein tarif] - 4,50 euros [tarif réduit]
3 euros [moins de 25ans] | entrée gratuite pour les moins de 10 ans